Michel Brizoua-Bi , Président de la commission de gouvernance de la CAF: « Nous préparons une grande rencontre sur la gouvernance d’ici la fin de l’année » 


Dévoilée lors de la 41ème assemblée générale de la CAF au Caire, la commission gouvernance de l’institution dirigeante du football africain s’est réunie pour la première fois le 19 juillet 2019. Son président, Michel Brizoua-Bi, explique les objectifs de cette commission à afrikafoot.fr

Quelles sont vos impressions après avoir été nommé président de cette commission ?

“C’est la première fois qu’une telle commission de gouvernance est mise en place à la CAF. Elle intervient alors qu’il y a des doutes, des suspicions et fortes attentes en matière de gouvernance pour la CAF. Le défi pour nous c’est de montrer que, de la même façon que le football africain a acquis une respectabilité sur le plan mondial, la CAF doit se doter d’outils et une organisation de gouvernance qui inspirent confiance. De sorte que le football africain et ses performances riment avec gouvernance.”

Qu’est ce que la gouvernance ?

“Lorsque vous exercer des fonctions, vous le faites sur la base d’un mandat. La conduite de ce mandat a des obligations importantes qui reposent sur les principes de transparence et la redevabilité en termes de reddition des comptes. Il faut mettre en oeuvre des mécanismes qui inspirent la confiance sur les plans décisionnel et organisationnel. Tout ce qui s’exécute et se réalise doit être compris par ceux qui vous mandatent.Il faut aussi tenir compte de la responsabilité sociétale de la CAF qui est de faire du football un instrument d’integration, de développement de la jeunesse et de paix.”

Qui sont les membres de cette commission ?

“Nous sommes honorés avec ces fantastiques juristes d’Afrique de participer à la conduite de cette mission : Monica Musonda (Zambie), Happi Dieudonné (Cameroun), Maya Boureghda (Tunisie), Tumi Dlamini (Afrique du Sud) et moi-même Michel Brizoua-Bi (Côte d’Ivoire)

Qu’est-ce qui ressort de votre première séance de travail ?

“Tout s’est fait dans une ambiance de responsabilité. La mission fixée est importante. Il faut partir de ce que nous n’avons pas pour mettre en place une gouvernance respectable et durable. C’est un travail de longue haleine et nous voulons être jugés dans le temps et sur des actions concrètes. Nous préparons une grande rencontre sur la gouvernance d’ici la fin de l’année (NDLR : à Abidjan du 15 au 16 octobre 2019). ”

afrikafoot Administrator
Sorry! The Author has not filled his profile.
×
afrikafoot Administrator
Sorry! The Author has not filled his profile.





   |   

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CHRONOS


1 2
3
4
5 6
7 8
9
10
11
12
13 14
15
16
17
18
19 20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30