Le gardien international  camerounais de l’Ajax, André Onana  a été suspendu pendant un an par l’UEFA pour une infraction de dopage et devrait rater la Coupe d’Afrique des nations de l’année prochaine dans son pays d’origine, le Cameroun.

Des traces de la substance interdite furosémide ont été trouvées dans son urine lors d’un test hors compétition le 30 octobre, a déclaré Ajax, ce qui a conduit à une interdiction d’un an de toutes les activités de football.

André Onana  a insisté sur le fait que la violation était le résultat d’une erreur en ce sens qu’il a accidentellement pris un médicament destiné à sa petite amie le matin du 30 octobre. Depuis lors, il a continué à jouer dans les compétitions nationales et la Ligue des champions.

«Je l’ai pris à tort pour une aspirine parce que l’emballage était presque identique, ce que je regrette énormément», a déclaré André Onana dans un post sur son compte Instagram.

«Je respecte l’Instance d’appel de l’UEFA, mais je ne partage pas sa décision dans cette affaire. Je considère que c’est excessif et disproportionné car l’UEFA a reconnu qu’il s’agissait d’une erreur involontaire. »

Le joueur de 24 ans a disputé 142 matches avec l’Ajax depuis 2015 et a été l’un des principaux acteurs du récent succès national et européen du club, notamment en aidant l’Ajax à atteindre les demi-finales de la Ligue des champions en 2019 et la finale de la Ligue Europa. deux ans plus tôt.

Le furosémide est souvent utilisé comme agent de masquage pour masquer la présence d’autres médicaments, mais Ajax et André Onana ont tous deux déclaré qu’ils feraient appel de l’interdiction devant le Tribunal arbitral du sport (TAS).

 

Partager sur